Il n’est jamais simple de se présenter … Nous allons essayer maintenant,  en espérant répondre à votre juste curiosité.

TOUT D’ABORD, disons-le clairement,  nous sommes des passionnés de l’Afrique !

Table des matières

Les objectifs de RED

Radios Ebene Développement est une association Loi 1901 sans but lucratif pour la création ou le développement de moyens de communications de l'évangile et de ses implications sociales et culturelles en Afrique francophone.

Extraits des statuts de l'association

« En s’appuyant sur les valeurs culturelles et cultuelles de l’évangile, l’association a notamment pour but de : -  servir l’humanité sans distinction d’origine ni de religion, en particulier la jeunesse et les déshérités, partout dans le monde et selon les possibilités de l’association, à l’aide de moyens appropriés ; -  aider, notamment par une formation de qualité, particulièrement sous forme de stages spécifiques, à dispenser à des femmes et à des hommes, la capacité de produire des émissions de radio orientées vers le développement et l’action humanitaire (santé, éducation scolaire et civique, agriculture, hygiène, SIDA, etc.) à l’intention de s pays francophones ; -  susciter des actions humanitaires et de développement en lien avec ces émissions radiophoniques » (extraits des statuts).

les statuts de l'association en PDF
La radio est le média le plus utilisé en Afrique, notamment en Afrique subsaharienne. L’association “Radios Ebène Développement” participe aux efforts  mis en place par les Eglises locales pour apporter aux populations  un mieux-être quotidien par l’apport d’éléments culturels, de connaissance et de développement.
Nous aidons à l’installation de stations radios FM
et assurons la pérennité de ces projets par la formation du personnel technique et d’animateur à l’antenne.

L'histoire de RED​

Charles Guillot le fondateur

Charles Guillot

L’Association Radios-Ebène,   a été créée en 2007 par le pasteur Charles Guillot(décédé en août 2017), entouré d’un groupe de pasteurs et de responsables d’œuvres membres de différentes familles du protestantisme. Ils ont été sensibles à sa vision de développer la radio chrétienne protestante en Afrique pour présenter  l’Evangile et ses implications sociales : l’évangile pour l’humain dans sa globalité.

charles Guillot et groupe
Une fin de séminaire avec Charles Guillot
Charles Guillot
Charles Guillot

Après des années de ministère pastoral, en 1971, Charles Guillot, alors Directeur de Radio Evangile, développe un ministère radiophonique en France, en Suisse et en Belgique. D’abord implanté à Strasbourg, il s’est ensuite  rapproché de l’organisation mondiale Trans World Radio (TWR), installée en Principauté de Monaco. Il ouvre l’antenne de Radio Monte Carlo à diverses associations et Eglises (baptiste, pentecôtiste, réformée, etc.). Il commence aussi à développer  la dimension internationale de l’œuvre. Il crée des programmes adaptés notamment en direction de la Martinique et d’Haïti. Puis très rapidement et durablement, il regarde en direction des pays francophones africains. 

 

En 1980, TWR lance le programme Le Défi de l’Afrique, destiné à promouvoir un développement spirituel et social en Afrique. Charles Guillot est appelé à mettre en place ces émissions radiophoniques dans les pays francophones d’Afrique. Il intervint alors, pendant plusieurs années, en tant que formateur au Centre de Formation CEFCA* en Côte d’Ivoire. Répondant aux nombreux appels d’Eglises des pays francophones, il prend conscience du besoin d’enseigner la communication radiophonique aux animateurs africains des radios chrétiennes. Il s’emploie alors à mettre en place de plus en plus de séminaires de formation dans ce but et crée en 2007 lors de sa retraite, l’association Radios Ebene.

Charles Guillot et Etienne
Charles Guillot et Etienne Kiemdé pendant une formation

Christian Gaspoz, ingénieur haute-fréquence, trésorier de RED et formateur de techniciens radio, nous explique : 
Radios Ebène Développement est en partie héritière de Trans World Radio, qui a débuté ses premières émissions  en 1954, en 2 langues, depuis Tanger.

C’est à partir de 1961 que les émissions ont commencé en français sous le nom de Radio Evangile. En août 1971, Charles Guillot a été appelé à diriger Radio Evangile. C’est à partir de 1972 que les émissions produites en français ont été diffusées par TWR dans différents pays, notamment en Afrique au Burundi, au Libéria (ELWA), au Swaziland.

Très vite, Charles Guillot a compris l’importance que les Africains parlent aux Africains avec des mots propres à leur culture. Dans les années 90, les autorités des différents pays d’Afrique sub-saharienne ont permis à des radios non-gouvernementales de diffuser en FM. Les chrétiens africains ont saisi cette opportunité pour établir des radios, et Charles Guillot a commencé des formations en Afrique. Nous l’avons rejoint dans ce ministère en ajoutant à la formation le matériel nécessaire pour une radio de qualité.

En 2016, Radios-Ebène est devient Radios-Ebène Développement en ajoutant à son activité radiophonique principale un volet Développement.

Les modules de formation à l’animation radio comportent maintenant ce volet “développement” dans le but de créer des émissions de culture, de santé, d’éducations sur les ondes de nos radios partenaires en Afrique.

En parallèle, RED promeut une Formations de formateurs à l’alpha-bétisation dispensées par Myriam Bordreuil-Dibundu, professeure de Français Langue Etrangère (FLE) et auteure d’une méthode particulière à l’alphabétisation*. Deux missions ont été réalisées jusqu’à aujourd’hui : à Abidjan (Côte d’Ivoire) en septembre 2016 et à Porto-Novo (Bénin) en août 2018.

En août 2017, Charles Guillotnous a quitté après une longue maladie. Jusqu’à la fin, il a travaillé avec enthousiasme et persévérance. L’association a alors traversé une phase de doute, certains membres se demandant si Radios-Ebène Développement pourrait continuer sans lui. Mais face à une demande abondante en provenance d’Afrique, une partie de l’équipe a finalement repris le flambeau. Voir le paragraphe “Notre Equipe”.

*publiée aux éditions L’Harmattan, 2015

Pour aller plus loin…​

L'histoire de RED racontée par Christian Gaspoz

interview audio pour une émission sur fréquence protestante de Myriam Bordreuil​

Les actions de radios Ebene en 2016 évoquées par Charles Guillot

interview audio pour une émission Radio alliance plus par Joël Baumann

Les projets de radios Ebene pour 2017 évoquées par Charles Guillot

interview audio pour une émission Radio alliance plus par Joël Baumann

Les autres fichiers audio ici

Notre équipe administrative

Le Conseil d'administration élu par l'assemblée générale ​et quleques uns de nos formateurs

Pour accompagner l'œuvre fondée par Charles Guillot, et Secrétaire général de l'association jusqu'à son décès en août 2017, plusieurs présidents de CA se sont succédés : Jean-Jacques Weller (JPC), Jean-Luc Cosnard (Editions VIDA). Aujourd'hui, il faut continuer cette oeuvre car les demandes continuent, une nouvelle équipe s'est mises en place. Découvrez-la maintenant ! Voulez-vous travailler avec nous ?
Albert Watto

Albert Watto

Président

Pasteur – co directeur de l’IBAC, (Institut Biblique Afro-Caribéen)

Christian Gaspoz

Christian Gaspoz

Trésorier

Technicien radio Haute-fréquence, Prédicateur laïc

Simon Assogba

Simon ASSOGBA

Vice président

Agent Centre Poste, Prédicateur laïc

Guylène Dubois, secrétaire RED

Guylène Dubois

Trésorière

Directrice radio FM plus à Montpellier

Rose -Marie Erb

Marie-rose Erb

membre du CA

aumônier de prison, ancienne directrice de foyers éducatifs 

Jean Bedogni

Jean Bedogni

membre du CA

Consultant en cancérologie; chercheur en médecine nucléaire

Alphonse Keyabe

Alphonse TEYABE

Coordinateur Afrique Centrale

Docteur en théologie, Consultant en Communication, Directeur radio Salaaman

et TV VIE Afrique

MOUSSA Etienne KIEMDE

Coordinateur Afrique Ouest

Pasteur, Directeur de Radio Evangile Développement à Ouagadougou, et l’ensemble Burkina Faso

Notre équipe de formateurs voir page "formation"

Albert Watto

INTERVIEW ALBERT WATTO – PRESIDENT DE RED

RED : Albert WATTO, bonjour ! En 2018, prenant la suite de Jean-Luc COSNARD (directeur des Editions VIDA), vous êtes devenu Président de Radios-Ebène Développement. Pouvez-vous nous retracer brièvement votre parcours et préciser quels sont vos engagements actuels ? 

 

Albert WATTO : Originaire du Congo RDC, j’ai d’abord été instituteur à Burjumbura (Burundi). Puis je suis arrivé en France en janvier 1976 comme réfugié politique. J’ai étudié à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes et à l’Institut biblique de Nogent s/Marne (94). Ensuite, j’ai travaillé comme pasteur-assistant pour l’Accueil fraternel de la Mission franco-suisse du Tchad, sous la direction de M. & Mme Fermaud.

En 1977, j’ai fait connaissance de Charles Guillot au stand de Radio-Evangile, à la Convention biblique des Cévennes, qui se tenait à Anduze (30). Or, au Burundi, j’avais déjà été animateur d’un programme radio chrétien en swahili, qui s’appelait Radio CORDAC (Corporation Radiodiffusion de l’Afrique Centrale).

Nous sommes restés en contact, et en 1978, Charles Guillot m’a proposé de travailler comme directeur de TWR (Trans World Radio) à Abidjan (Côte-d’Ivoire). Pour des raisons personnelles, il ne m’a pas été possible de répondre favorablement à son offre. Charles Guillot m’a alors demandé de m’occuper de programmes en français intitulés LE DEFI DE L’AFRIQUE, enregistrés en France puis diffusés par TWR dans plusieurs pays d’Afrique francophone, et ce jusqu’en 1998…

Ensuite, quand Charles a fondé Radios-Ebène, il m’a demandé d’entrer dans le Conseil, où j’étais vice-président ainsi que le lien entre la France et l‘Afrique. J’étais aussi membre de l’AEF (Alliance Evangélique Française), puis du CNEF (Conseil National des Eglises de France) dès sa création en 2001. Parallèlement, je créais la fédération des ECOC (Entente et Coordination des Œuvres Chrétiennes) pour faciliter l’intégration des pasteurs africains dans le protestantisme français. 

Voulez-vous recevoir notre newsletter pour rester informé
sur l'avancée des projets RED

Témoignages

Session de formation à la communication radiophonique de Ndoungue (Cameroun) (novembre/décembre 2014)

“Je ne saurais donner mes impressions sans dire merci au Seigneur qui, dans sa grâce, s’est souvenu du peuple de Ndoungue en permettant qu’une station de radio soit installée ici. Ce qui permettra le développement de la région.

Je suis reconnaissante d’avoir été comptée parmi les stagiaires en vue de la préparation de “Radio Béthanie”, installée sur le campus de la Faculté de Théologie Protestante.

Je suis très heureuse des enseignements des pasteurs Joël Baumann, Charles Guillot et Alphonse Teyabé. Nous les remercions car nous leur devons beaucoup. Je suis comblée : je ne peux pas citer tous les modules qui ont été traités mais je sais que je serai davantage capable  par exemple pour écrire des articles, faire des interviews, organiser un débat à la radio.

Je supplie le Seigneur pour qu’il déverse ses bénédictions sur ses serviteurs afin qu’il aient toujours du zèle et de la disponibilité.

Revenez ! On n’a jamais fini d’apprendre”.

Nadine Kenfack Bogning.

C’est avec joie que je viens de découvrir vos enseignements sur la radio. C’est un ami en Christ qui m’en avait parlé. Je suis heureux de suivre cet enseignement par le moyen de la radio. C’est comme si nous n’étions que deux, vous et moi et vous me donnez des conseils d’un père dans la foi. A suivre vos enseignements, on ne dirait pas que c’est un programme de la radio, mais Dieu qui parle à son fils.Que Dieu soit loué ! 

Pourquoi vous ne les passez pas tous les jours à la radio et même deux fois par jour ?”

Jean-Pierre Yao

suite à Bangui

Chers amis, MERCI !

Ces mois derniers, vous avez été informés que « Radios Ebène » allait entreprendre une mission radiophonique en République Centrafricaine. Vous avez compris l’importance de cette action dans la capitale de ce pays bousculé par des guerres civiles et religieuses. Vous avez répondu positivement et votre soutien financier s’est ajouté à votre intercession.

Grâce à Dieu et à votre participation, cette action a pu être menée à bien. Deux Africains, membres de notre association ont assuré les cours de formation des futurs équipiers responsables des programmes de la radio. Deux autres techniciens ont installé la cabine du studio, l’émetteur et le pylône avec ses antennes. Il y aura encore besoin, à l’avenir, de certains ajustements qu’il n’était pas possible de gérer actuellement.

Les journalistes de l’Office de radiodiffusion et la TV nationale sont venus faire un reportage et des interviews.

Réjouissons-nous ! Prions afin que « Radio Maranatha » soit un puissant moyen pour maintenir la paix dans ce pays.

le directeur station radio Bangui

j’aime beaucoup écouter les messages à travers la musique, ce qui fait que j’ai toujours des CD de musique avec moi dans mon bureau, dans ma voiture, à la maison et même quand je suis couché. J’aime vraiment chanter, louer le Seigneur sans arrêt.

Depuis un moment, j’ai un peu changé par rapport aux enseignements que vous donnez, Il y a deux semaines, un de mes amis m’avait demandé d’écouter une fois votre émission. Mais moi, sans aucune blague, je ne veux sauter aucun de vos enseignements. Car, à vous écouter, c’est tout comme quelqu’un de la part de Dieu qui est seul avec moi et qui me conseille ou m’éclaire sur des choses que je ne sais pas bien. Pasteur, je veux être votre élève. Merci ! “

Un stagiaire de notre formation radio à Ebolowa

Des témoignages en video​

Nos partenaires

Quelques uns de nos partenaires
image symbolique radio

Radiodiffusion de l’Evangile et de ses implications sociales en Afrique francophone Partenaires africains :

Fondation Radio Salaaman (Cameroun) – Radio Evangile Développement (BurRina Faso)
Trans World Radio (Côte d’Ivoire) – Réseau Africain des Ministères Evangéliques de la Radio (RAMER)

Téléchargement du fleyer de présentation de RED en PDF

le fascicule de présentation de notre association téléchargeable PDF 
– recto – verso séparés

11 rue Mansart
78190 TRAPPES France

contact@radios-ebene-dev.fr

Secrétariat